Partage Avec l'Afrique, association de solidarité internationale au Burkina Faso

http://partageaveclafrique.free.fr/

3. La marche vers l'indépendance (Histoire)

La loi du 4 septembre 1947 reconstitua la colonie de la Haute-Volta. C'est dans ce cadre que le mouvement nationaliste prit son essor. Il s'appuyait sur les souverains déchus toujours actifs mais aussi sur les anciens combattants, sur les élites modernes et sur des hommes nouveaux comme Ouezzin Coulibaly et Maurice Yaméogo.

Ceux-ci fondèrent le Parti démocratique unifié (plus tard l'UDV, Union démocratique voltaïque), représentant voltaïque du RDA (Rassemblement démocratique africain). Le RDA joua un rôle important dans la lutte pour l'évolution du statut colonial. En 1956, la loi-cadre instaura le suffrage universel dans les colonies françaises d'Afrique noire et accorda à la Haute-Volta, comme aux autres colonies, une plus grande autonomie administrative. En 1958, la nouvelle Constitution française, qui accordait l'autonomie complète, fut approuvée par99,1 % des votants en Haute-Volta: le projet reçut l'appui du RDA mais un nouveau parti, le Mouvement africain de libération nationale, dirigé par l'historien Joseph Ki-Zerbo, fit, sans succès, campagne pour l'indépendance immédiate. De fait, la Haute-Volta accéda à l'indépendance le 5 août1960. Maurice Yaméogo, chef du gouvernement après le décès de Ouezzin Coulibaly, devint le premier président de la République.