Partage Avec l'Afrique, association de solidarité internationale au Burkina Faso

http://partageaveclafrique.free.fr/

La circulation (Ouagadougou)

La densité des motos et autres mobylettes est impressionnante. Si l’on tient compte que tous ces moteurs deux temps sont alimentés avec du mélange à 8%, il ne faut pas s’étonner que la fumée des gaz d’échappement rende l’air parfois irrespirable. Si l’on ajoute à cela que les voitures et les camions fument comme des locomotives à vapeur, on imagine facilement qu’un nuage de pollution enveloppe la ville en permanence. La conduite demeure souvent de l’exploit (surtout la nuit...), mais, de toute façon « dis-toi que si toi tu ne le vois pas, lui, il te voit ».
chars_feu.JPG