Partage Avec l'Afrique, association de solidarité internationale au Burkina Faso

http://partageaveclafrique.free.fr/

Les téléphones (Ouagadougou)

Nous avions remarqué que les téléphones publics et autres cyber-centres étaient très répandus il y a déjà quelques années. On les retrouve aujourd’hui dans tous les coins de rues. Mais la téléphonie mobile a pris un essor considérable. Sur le porte-bagages de la mobylette, au volant de la voiture, dans la charrette, à l’ombre d’un manguier, où que ce soit, on trouve le moyen de décrocher son téléphone cellulaire. Combien de fois avons nous été dérangés, dans nos réunions ou nos repas. Il n’y a pas un endroit où l’on est pas accosté par des marchands de cartes téléphoniques. Plus qu’une mode, c’est un outil qui paraît devenu indispensable pour montrer une certaine réussite sociale. Les finances de l’utilisateur ne permettent pas toujours de recharger les communications, mais on se met quand même le portable à l’oreille. Le développement des nouvelles technologies de communication a franchi les frontières des villes africaines. L’époque du langage des tamtams est totalement révolue. Les cases à palabres ne seraient-elles pas en train de disparaître ?