Le Burkina Faso
PAA au Burkina

Fermer A Godin Oualogtenga

Fermer A Ouagadougou

Fermer Missions de PAA sur place

Fermer Partenaires locaux

Fermer Partir et séjourner au Burkina

Fermer Stages d'étudiants

Fermer Voyage par la route

PAA en France

Fermer Accueil d'amis de PAA

Fermer L'association

Fermer Logistique

Fermer Manifestations

Fermer Vous voulez nous aider

Diaporama
Recherche



Don paypal

Vers Ouaga - Le Moogho Naba

Les cérémonies coutumières réunissant les nobles dans la cours du palais du Moogho Naba se font de plus en plus rares. Pourtant, une tradition restée bien vivante chez les Mossi est le "faux départ" du Moogho Naba, appelé aussi "la sortie du vendredi".
L'origine de cette cérémonie, comme beaucoup de faits historiques, a été "arrangée" par l'imagination des conteurs successifs qui, selon leur tendance plus ou moins puriste, ont enjolivé ou transformé le récit. Certains Mossi, en effet, rejettent le fait que ce soit pour suivre une femme que le Moogho Naba ait pu manifester le désir d'abandonner son peuple!

Il faut dire que l'une des versions de l'histoire raconte que l'épouse préférée du Moogho Naba était retournée dans sa famille. Alors que l'on annonçait l'avance d'ennemis vers la capitale, l'empereur dit qu'il allait rechercher sa bien-aimée et demanda qu'on harnache son cheval. Il sortit de son palais, vêtu de rouge, et s'apprêtait à enfourcher son cheval. Mais ses ministres le supplièrent de ne pas les abandonner aux mains des assaillants, mettant en avant le fait qu'un roi doit choisir le devoir plutôt qu'une femme. Le Moogho Naba accepta finalement de rester, fit desseller et reconduire son cheval aux écuries. Alors la foule le remercia par de grands cris de joie.
Ainsi, tous les vendredis, selon un rituel qui a très peu changé, le Moogho Naba sort de son palais et se dirige vers son cheval richement caparaçonné, prêt à partir. Toute sa cour de dignitaires et de musiciens pleurent et se lamentent, tendant de retenir le monarque. Au bout d'un moment, le Moogho Naba se ravise, rentre dans son palais, puis en ressort vêtu d'un habit blanc de cérémonie, sous les applaudissements et les roulements des tam-tam.

Les touristes peuvent assister, en spectateurs discrets, à cette cérémonie qui a lieu le vendredi matin à 7h. Entrer par le portail principal, en face du stade municipal, puis contourner la deuxième clôture par la droite. Il est strictement interdit de photographier. D'autre part, le palais est la résidence du Moogho Naba et ne se visite pas, sauf s'il accorde une audience.

moogho_naba.jpg


Date de création : 19/09/2006 @ 23:33
Dernière modification : 05/10/2006 @ 16:19
Catégorie : Vers Ouaga
Page lue 3059 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article

Facebook...
Connexion...
  Membres: 494

Votre pseudo:

Mot de passe:

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne: 1
  Anonymes en ligne: 2
Infos site
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

^ Haut ^